vendredi 15 janvier 2010


RÉSUMÉ 86/1/2

RICHARD (Bernard), Garibaldi et les "Disputes de Dijon", entre statues et noms de rues

À Dijon, au cours du xixe siècle et de la première moitié du xxe siècle, s’enchaînent d’âpres querelles autour de symboles républicains et antirépublicains, libéraux et antilibéraux, « guerres franco-françaises » qui illustrent l’importance attachée aux symboles politiques dans la cité, tant pour la statuaire en lieu public que pour les noms attribués aux voies publiques. Les principales disputes opposent, par monuments ou noms de rues interposés, saint Bernard, Sadi Carnot, Garibaldi associé à la Défense de Dijon coiffée d’un bonnet phrygien ; puis viennent Bossuet, Zola et d’autres, toujours post mortem, comme Étienne Dolet ou Henri Barbusse. De ces combats d’un autre âge, celui de la conquête républicaine et de l’anticléricalisme flamboyant, il ne reste plus aujourd’hui que des souvenirs refroidis ou attendris, voire amusés. Ne nous moquons pas de cette difficile  « républicanisation » de l’espace public qui souligne et rappelle la diversité de nos appartenances identitaires.

Bitter quarrels are expanding in Dijon during the 19th century and the first half of the 20th century around the republican and anti republican, liberal and conservative symbols. These “Franco French” contests show the importance of the political symbols in the City, as much for the statuary in public places as for the names given to the streets. The main contests are opposing, through monuments or street names, saint Bernard, Sadi Carnot, Garibaldi in partnership with the Dijon Defence’s statue wearing a Liberty cap ; then will come Bossuet, Zola and others, always post mortem, such as Étienne Dolet or Henri Barbusse. From these out-of-date fights, in the time of the republican conquest with blazing anti clericalism, it remains only today cold or touching, even amusing remembrances. Let us not mock this difficult “républicanisation” of the public space which emphasize and remind the variety of our ideological choices.


Mots clé : Dijon, république, monuments, xixe siècle, xxe siècle.