lundi 8 mars 2010

Résumé 84/2/2

AUGUEUX (Leslie), L'administration villageoise au XVIIIe siècle : l'assemblée des habitants à Laignes et à Molesme.

Au XVIIIe siècle, les villages et les bourgs du royaume de France sont régis par une organisation originale : la communauté d'habitants. Cette dernière désigne une communauté territoriale, laïque et religieuse fondée sur la résidence, le voisinage ainsi que la solidarité. Elle dispose de ses institutions propres dont la principale reste l'assemblée des habitants qui réunit tous les chefs de feux du lieu, présidée et convoquée par des représentants élus, les syndics. Il s'agira de voir à travers le village de Molesme et le bourg de Laignes quelle était l'organisation matérielle de cette assemblée ainsi que la présence ou non d'une oligarchie villageoise en son sein. La prise de décision restant un élément fondamental, ses larges prérogatives dans tous les domaines de la vie quotidienne sont à montrer que ce soit concernant le prélèvement de la taille, la conduite de la vie agricole, les travaux à faire dans la localité, le choix du personnel et des représentants de la communauté, ou encore la gestion des communaux, de la fabrique et de l'école. La vitalité des communautés d'habitants à la fin de l'époque moderne est alors indéniable. 

In the 18th century in the French kingdom, villages and markets towns were ruled by a specific organization: the "communauté d'habitants". It means a territorial community, lay and religious based on the address, the neighbourhood as the solidarity. It had its own establishments whose the main was the "assemblée des habitants" which gathered all the heads of the family, presided over and governed by elected members, the "syndics". Through the village of Molesme and the market town of Laignes, we will highlight the practical organization of this assembly and the hypothesis of a possible oligarchy. Making decisions remaining a fundamental point, its main prerogatives in everyday life need to be highlighted such as tax collection, farm life organization, civil engineerings, possibility to choose community staff and representatives or public goods, school or the "fabrique". In the 18th century the "communauté d'habitants" were full of vitality.