lundi 1 janvier 2001

RÉSUMÉ 82/4/05

LEVEQUE (Pierre), Les événements de mai-juin 1849 en Saône-et-Loire


En dépit des fausses manoeuvres et de la répression de 1849, et malgré une surveillance de plus en plus étroite et efficace, le parti démocrate socialiste est resté en 1850 la force politique dominante en Saône-et-Loire. L'application de la loi du 31 mai, qui réduisait de près d'un tiers le corps électoral du département, aurait-elle suffi à lui faire perdre la majorité aux législative de 1852 ? Le coup d'Etat du 2 décembre est venu annuler cette échéance, mais aussi révéler un fait majeur : la confiance que nombre d'électeurs "rouges", dans les campagnes surtout, conservaient en Louis-Napoléon, et qui fut un facteur important de l'échec de la résistance républicaine. Le "neveu du grand empereur" était bien plus apte que le parti de l'ordre à combattre et à vaincre le grand mouvement démocratique et social du milieu du XIXe siècle.